Petite histoire des égouts de Paris (suite et fin)

Outils de curage des égouts

On distingue deux types de galeries dans les égouts de Paris :

1) Les petites galeries, de faibles dimensions, en général moins de deux mètres de largeur (voir figure "Types d'égouts élémentaires", dans notre premier article).

2) Les collecteurs, de grandes dimensions, comportant des banquettes pour la circulation et une cunette centrale pour l'écoulement des eaux.

C'est dans ces collecteurs que circulent les wagons vannes et les bateaux vannes, outils destinés au curage des égouts.

Dans les collecteurs à bateaux vannes (figure 1), ayant des cunettes larges de 2,20 m. à 4 m., flottent des bateaux en fer à l'avant desquels sont placés des vannes de largeur correspondante.

Collecteurs

Les collecteurs à wagons vannes (figure 2), dont les cunettes sont larges de 0,60 m. à 1,20 m., ont leurs banquettes aménagées de rails en fer cornière, sur lesquels roulent les wagons qui supportent des vannes de largeur correspondante à celle de la cunette.

Collecteurs2

Pour finir, et en exclusivité sur Ptolemaeus, voici les plans techniques des wagons vannes (figure 3a et figure 3b) et des bateaux vannes (figure 4).

Wagon_vanne1

Wagon_vanne2

Bateau_vanne

Edit du 18 avril 2010 : Suite à la parution des articles concernant les égouts de Paris, Ptolemaeus a été cité sur le blogue de l'association Action Barbès dans une note sur le collecteur des Coteaux.